Le maire sortant prend des mesures pour les élections face au coronavirus

Le maire sortant, Ugo Pezzetta, veut rassurer les administrés qui vont se déplacer dimanche pour les élections municipales.

Pour l’heure, Ugo Pezzetta, le maire sortant de La Ferté-sous-Jouarre, affirme qu’ « aucun habitant de la commune n’est atteint du Covid-19 et qu’il n’y a eu aucune suspicion ».
Malgré cela, il souhaite mettre en place des mesures en plus des préconisations données par le ministère des Solidarités et de la santé afin de limiter le plus possible la propagation du virus si une personne contaminée viendrait voter le 15 mars.

Un dispositif maximum

« Nous mettons tout en œuvre pour rassurer au maximum les administrés et pour qu’ils puissent se déplacer aux bureaux de vote en toute sécurité », assure le maire sortant. Dès le début de la pandémie, son équipe avait anticipé l’achat de matériel pour faire face au Covid-19.
Ainsi, pour ce premier tour, un dispositif maximum sera mis en place, indique Ugo Pezzetta : « comme si nous étions dans une période de crise alors que nous n’avons aucun cas. Nous préférons prévoir le maximum plutôt que le minimum et avoir une mauvaise surprise et être pris au dépourvu ».

Locaux, isoloirs et objets désinfectés

Quelles sont ces mesures ? « Les locaux où les habitants viendront voter seront bien nettoyés et désinfectés plusieurs fois par jour ». De plus, 300 solutions hydroalcooliques seront placées à l’entrée et à la sortie de ceux-ci.
Chaque bureau de vote sera équipé de lingettes nettoyantes et désinfectantes en plus de ces solutions. Elles seront utilisées pour les surfaces et les objets. « Les élus nettoieront régulièrement les isoloirs et tout ce qui peut être en contact avec les personnes : tables, réglettes de registre, etc. Tout sera désinfecté régulièrement le 15 mars », poursuit le maire sortant.

Les agents porteront des gants

Étant donné que plusieurs papiers seront à manipuler tout au long de cette journée, « tous les agents des bureaux de vote porteront des gants afin de pouvoir les manipuler en toute tranquillité ».
Chacun d’entre eux aura aussi son propre stylo qui lui sera remis personnellement pour éviter au maximum les échanges. Le stylo utilisé pour émarger sera désinfecté quasiment à chaque passage. « Une bonne idée serait que chacun puisse arriver avec son bulletin déjà dans l’enveloppe, ça fera des manipulations en moins », suggère Ugo Pezzetta. D’ailleurs, certains maires recommandent également que les administrés apportent leur propre stylo noir pour émarger.
Enfin, la distance entre le votant et celui qui fait voter sera agrandie en doublant les tables. « Tout ça est fait pour rassurer et sécuriser, mais il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Dans les bureaux de vote, il y a rarement plus de 20 personnes en même temps ».
La journée qui s’achèvera par le dépouillement laissera place aux mêmes mesures. Pour ceux qui auraient des craintes et hésiteraient à aller voter, le maire apaise : « il y a plus de risques d’attraper le virus au supermarché qu’en allant voter ».

Fanny Labarre pour La Marne

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s