Municipales : Les Créçois devront retourner voter

Des résultats serrés à Crécy-la-Chapelle à l’issue du premier tour des élections municipales, les listes se retrouveront pour un second tour.

De nombreux maires sortants ont été réélus dès le premier tour, dimanche 15 mars, dans le nord de la Seine-et-Marne. Ce n’est pas le cas de Bernard Carouge, maire sortant à Crécy-la-Chapelle. Il a réalisé un score de 43,21 %. Ses deux opposants le talonnent : la liste de Sébastien Chimot a 30,76 % et plus loin, celle de Marie-Noëlle Témoin Hadey, 26,01 % des suffrages.
Ces derniers se rejoignent en disant que le score du maire sortant est loin d’être une réussite, voire une défaite. « Nous remarquons surtout que les Créçois ne veulent pas de Bernard Carouge comme maire », annonce Marie-Noëlle Témoin Hadey.

Un résultat sans surprise

Pas de surprise pour le maire sortant, Bernard Carouge : « Je m’attendais à ce résultat. Il y avait trois listes, donc trois projets, il y a eu une répartition des voix ». Beaucoup de ses opposants l’ont attaqué sur l’urbanisation et notamment sur son plan local d’urbanisme. « Ce n’est pas notre volonté d’aller urbaniser la ville. Nous allons le marquer encore plus fortement. Il m’appartiendra, si je suis réélu, de regrouper l’ensemble des Créçois à ce sujet », explique-t-il.

« À fond sur le second tour »

La liste de Marie-Noëlle Témoin Hadey, Une Autre Vision pour Crécy-la-Chapelle et ses hameaux, est très contente de son score. « Nous sommes partis avec beaucoup de handicaps. L’opposant historique a d’ailleurs fait un score moins important qu’il y a six ans », note la candidate.
Pour elle, les mesures mises en place par le président de la République, l’ont défavorisé. « Avec un taux de participation habituel de 65 %, nous aurions eu plus de chances ». Maintenant, « on est à fond sur le second tour ». Quand aura-t-il lieu ? Elle ne sait pas, mais cette éventualité ne l’angoisse pas : « Notre liste est nouvelle et jeune, cela nous avantage pour aller encore plus sur le terrain ».

« Au 2nd tour, c’est nous qui gagnerons »

Pour Sébastien Chimot, tête de liste de Pour Crécy et les Créçois, c’est la déception. Le résultat a été impacté par le Coronavirus. « La mobilisation était basse, cela ne reflète pas réellement le choix des électeurs », affirme-t-il.
Des habitants qui soutiennent sa liste ne seraient pas allés voter dans les urnes dimanche dernier. Si le second tour a bien lieu, « je vais continuer une campagne de terrain. Dire la vérité aux gens et surtout leur poser la bonne question : « quel avenir veulent-ils pour Crécy ? » ». Il ira également avec son équipe voir les électeurs pour les inviter à aller voter pour le prochain scrutin.
Pour lui, les Créçois ont voté pour sa liste parce que son programme est en corrélation avec ce qu’ils souhaitent. « Ils ont envie de changement et de mettre tout de suite un frein à l’urbanisation. C’est pourquoi, je suis sûr d’une chose, c’est qu’au second tour, c’est nous qui allons gagner ! », annonce le candidat.

 

Fanny Labarre pour La Marne

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s